AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amanda Salvatore
●• Poufsouffle
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 22
Localisation : Dans une bulle de savon
Humeur : Orion me fait chier !

Références du Ministère.
Votre Age: 16
Vos Relations:
Vos Sujets:

MessageSujet: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   Lun 22 Mar - 18:43

Le réveil sonna. Pas trop fort. Mais suffisement pour me réveiller de ma torpeur. J'ouvris les yeux. Les refermais. Avais-je envie de me lever ? Non. Alors pourquoi devrais-je le faire. Parce que n'étant pas une réponse, je mis mon cerveau en marche. On allait à Pré-Au-Lard aujourd'hui. Et moi, je pourrais aller devant la cabane hurlante. Seule. Tranquille. J'ouvris les yeux, pour de bon, cette fois ci. Allez, va pour une journée comme celle la ! Pensais-je. Je me levais et m'habillais tranquillement. Le dortoir était désert car les gens étaient déjà parti déjeuner. Je n'avais pas faim, je mangerai peut être quelque chose à Pré-Au-Lard. Ou pas. On verra bien !

Je regardais le ciel, avant de descendre. Gris. Il va pleuvoir. Me dis-je. Vaut mieux prendre un parapluie. Certes j'aimais bien la pluie, mais déjà que je faisais peur à voir, il ne valait mieux pas que je paraisse une clocharde. Ou un fantôme. Je descendis, avec mon parapluie [noir], des vêtements chauds aux couleurs des Pouffys [Noir && Jaune] et avec un sac à main [noir] et en plus de tout cela, un HUMOUR noir ! Pourquoi ? Parce qu'un petit idiot du nom d'Orion Duke m'avait fait un croche patte dans la salle commune et que tout le monde s'était esclaffé. J'avais envie de me venger sur quelqu'un mais je ne le fis pas. Parce que personne d'autre ne m'embêta [et tant mieux pour lui]. Pour aller à Pré-Au-Lard, je passais devant Rusard, qui m'adressa un regard dégouté. Bah quoi ?! J'ai le droit d'être comme je suis, non ?

Comme je le prévoyais, il plut. J'ouvris mon parapluie et m'enfonçais dans Pré-Au-Lard. Après un quart d'heure à avoir galérer pour me dépêtrer de ce tohut-bahut, je pris l'allée menant à la cabane hurlante et, une fois arrivée, m'assis sur une pierre. Alors, je me mis à fredonner, comme à chaque fois que j'étais là. J'aime bien chanter. Dans mon sac, je cherchais une plume [noir] et des feuilles et les mis à côté de moi. L'inspiration me venait tellement vite que j'avais achété [cher] une plume qui notait tout ce que je disais. Seulement, elle ne déformais pas mes propos, contrairement à la plume à papotte. Pratique ! Et puis, côté sarcasme, je pouvais me débrouiller toute seule !

Quoi qu'il en soit, voici ce que donna le début d'une nouvelle [et énième] chanson :

Encore un jour... Gris
J'ai pas l'attitude, pas la volonté
Allongée sur mon lit
Il faudrait que je songe à me lever
Mais moi j'écoute la pluie
Et je regarde les gens se dépêcher
Jt'attendrais toute la vie
S'il le fallait, S'il le fallait...

Je ne sais pourquoi je sortis les derniers vers. C'était peut être parce que je pensais à Julian. Non, pas peut être, surement. Julian. Rien que ce nom était beau. Et puis... Ah ! Que je l'aime ! Il est arrivé cette année, et pourtant, il a ce je-ne-sais-quoi qui fait que mon coeur a battu pour lui dès que j'ai posé mes yeux sur lui. Et n'allez pas croire que c'est la beauté, non ! Si vous saviez comment j'en ai vu des beaux gosses en 6 ans ! Simplement... Eh bien, Julian, avec son sourire si particulier, sa manière de parler singulière et ses yeux pétillants, m'avait fait découvrir des sentiments jusqu'alors inconnus. J'aimerais bien lui parler. Peine perdue, je n'ose pas. Déjà que c'est compliqué avec les autres nouveaux donc... Vaut mieux cesser d'espérer. Ce mec n'est pas fait pour moi et je ne suis pas faite pour lui. Il est trop... vivant pour s'intéresser à quelqu'un qui n'a qu'une envie : mourir... Quoi qu'il en soit, il fallait que je cesse de penser à lui et que je me concentre sur mes paroles.

J'aurais pu continuer cette chanson MAIS un bruit m'interpella. Comme j'étais prise d'une main, je n'eus pas le temps de ranger mes feuilles et je regardais plutôt la personne qui s'avançait vers moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Calabrese
●• Serdaigle
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2010
Humeur : =)

Références du Ministère.
Votre Age: 15 ans
Vos Relations:
Vos Sujets:

MessageSujet: Re: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   Ven 26 Mar - 17:33

Maya s'était levée plutôt tôt, une nouvelle fois de bonne humeur. Mis pas cette bonne humeur exaspérante, qui exaspère autant de gens; plutôt cette bonne humeur qui se transmet en un sourire... Bref, elle était aller déjeuner... Elle eut un choc en voyant Dumbledore, avant que tous les évènements des jours passés lui revinrent en tête. Elle ne s'y ferait donc jamais ? Puis, après s'être préparée pour sortir à Pré-Au-Lard, elle avait observé quelques instants le ciel. La journée était mal annoncée. Le ciel, d'un gris métallique, et les nuages, d'une couleur plus sombre encore. Un jour de pluie. Peut-être même un orage. Si Maya appréciait le bruit de la pluie tombant sur les fenêtres, tacher le sol avec une violence poétique, si la sensation de l'eau sur son visage la faisait sourire... Elle détestait les orages, ces éclairs qui semblait déchirer le ciel, dont le bruit évoquait le danger. Bref, la pluie passait, sauf si elle était gelée, mais pas l'orage. Pourtant, Maya sortit. Elle se fichait de la mauvaise humeur du soleil qui était parti bouder derrière ces nuages obscurs, comme elle se fichait de revenir trempée, ne prenant pas de parapluie.
Ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait aller à Pré-Au-Lard ! Elle pourrait se changer les idées. Réfléchir à l'idée étrange qu'il était finalement possible de voyager dans le temps. Rencontrer de nouvelles personnes. Rire, pleurer, mais surtout ne pas trop penser à l'idée folle qui lui avait foncé dessus sans prévenir. La mauvaise idée qui la tentait. Donc, elle était sortie, avant tout pour se changer les idées. Ses pas la guidaient tout seul, elle était entièrement plongée dans ses pensées. Elle faisait confiance à ses pieds qui marchaient tout seuls, suivant une direction improvisée. Ce fut un fredonnement qui la tira de sa rêverie. Un fredonnement presque imperceptible. Où était-elle ? Ah, la Cabane hurlante était proche. Plus proche encore, assise sur une pierre, une jeune fille. Source de la mélodie qu'elle avait entendue. Sans réfléchir davantage, Maya s'approcha ; pas de cette démarche silencieuse pour effrayer quelqu'un, ni de la même qui l'avait menée ici, presque inconsciente. Une démarche normale, peut-être exagérée sur le bruit afin de ne pas faire sursauter et donc peut-être énerver la jeune fille qui chantonnait... De l'avertir de sa présence. Maya adorait rencontrer des gens... Pourquoi ? Elle n'en avait aucune idée. Mais sa bonne humeur presque contagieuse, sa sociabilité et son sourire presque constant aidait peut-être les choses. Elle sourit à l'inconnue qui s'était retournée en entendant ses pas.

- Salut ! Je t'ai entendu chanter alors je suis venue voir qui c'était, justifia Maya sur sa présence.

Bon, la fille n'avait pas vraiment "chanté", mai presque. Elle comprendrait sûrement. Maya la détailla rapidement. C'était bien une élève de Poudlard. Mais elle avait l'air... Étrange. Peut-être malheureuse, ou encore isolée. La pluaprt des élèves allaient à Pré-Au-Lard seulement en bandes. Cette fille était seule. Bon, Maya aussi, mais Maya était Maya. Donc c'était normal. C'était peut-être normal également que cette inconnue soit seule, mais... Maya interrompit ses pensées idiotes. Elle préféra reprendre la parole :

- Je m'appelle Maya, je suis à Serdaigle. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Salvatore
●• Poufsouffle
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 22
Localisation : Dans une bulle de savon
Humeur : Orion me fait chier !

Références du Ministère.
Votre Age: 16
Vos Relations:
Vos Sujets:

MessageSujet: Re: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   Sam 27 Mar - 20:47

[Merci El', je t'aime ♥️]

Je détaillais donc la nouvelle venue. Elle était brune, de taille normale et avait un grand sourire tout pétillant. En temps normal, je n'aurais pas prêté attention à elle. Après tout, cet endroit appartient à tout le monde et elle avait bien le droit de se promener ici. Mais cette fille est pas normale. Parce que c'est une nouvelle. Elle est arrivée cette année avec tous les autres. Et elle est dans la même maison que Julian. Peut être qu'ils se connaissent qu'ils sont connaissances. Peut être qu'ils sont amis. Peut être qu'ils sont... Bon, j'arrête avec mes peut être parce que ça devient de plus en plus idiot. Et puis, je ne vais pas devenir amie avec une fille pour me rapprocher de Julian. Non, c'est mon ethique qui me l'interdit. Si cette fille est sympas, pourquoi pas engager la conversation et éventuellement - je dis bien éventuellement - taxer des infos sur Julian. Mais si on n'a pas d'affinités... bahh' je n'insisterai pas.. Pourquoi insister alors que nous n'avons aucune affinité ?
Voila, c'est toujours le problème avec toi 'Manda. Tout de suite à penser qu'il n'y aura pas d'affinité. C'est désespérant.
C'était ma voix intérieure qui me parlait. Quand je pensais ou faisais une connerie, elle intervenait et me reprenait. Pratique non ? En fait, ça dépend. On pourrait me prendre pour une folle.
Machinalement, et sans doute à cause du stress, je me frottais le bras gauche avec ma paume droite. Un tic que j'avais pour "soulager' les douleurs de ma marque des Ténèbres. Heureusement, la jeune fille brune ne sembla pas l'avoir remarqué. Normal avec la pluie qui tombait. Elle se présenta :Je m'appelle Maya, je suis à Serdaigle. Et toi ?

Elle paraissait super sympas mais il faut toujours se méfier. Pourquoi elle était toute seule et pas avec des amis, comme les autres le sont ? Hein ?
Amanda, Arrête....
Encore cette voix ! Bon... Ecoutons la [encore].

- Moi c'est Amanda. Amanda Salvatooore *insiste sur le O* de Poufsouffle... Je me trompe ou tu es nouvelle ?

OMG On dirait que je suis sur mon lit de mort ! M'enfin, on verra bien la suite, c'est à dire ce qu'elle dira... Ou Pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Calabrese
●• Serdaigle
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2010
Humeur : =)

Références du Ministère.
Votre Age: 15 ans
Vos Relations:
Vos Sujets:

MessageSujet: Re: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   Mar 30 Mar - 22:32

[Moi aussi Manda♥️]
La réponse de Amanda Salvatooooooooore (Oui, c'est bien comme ça qu'elle l'avait prononcé) figea Maya.
Elle n'aimait pas parler du fait qu'elle soit "nouvelle"... Cela lui rappelait son ancienne vie, ses soucis, ses parents... Et, par la même occasion, l'idée folle qui lui avait traversé l'esprit et dont elle ne parlait à personne. Bref, elle préférait penser au présent... Ou plutôt au passé... Bref, en ce moment, et pas dans sa vraie vie future, vie bien moins amusante et beaucoup plus sombre. La guerre serait finie, certes. Mais ses parents ne seraient plus, les amis qu'elle se faisait ici disparaîtraient où prendraient un sacré coup de vieux... L'horreur. Imaginons un instant qu'elle revienne dans le futur et croise cette Amanda... Comment réagirait-elle ? Pour ne pas se plonger dans un raisonnement qui durerait des heures, Maya préféra se dire qu'elle improviserait le moment venu... En attendant, ne pas y penser. Sauf que cette Amanda venait de le lui rappeler... Cette Amanda qui n'avait pas l'air très heureuse. D'habitude, Maya parvenait facilement à rendre le sourire au gens. L'idée de ses parents lui enleva cette possibilité. Elle s'assit sur un petit rocher en face d'Amanda, toujours songeuse. Ce n'était pourtant pas compliqué. Il suffisait d'acquiescer, de changer de sujet. Elle n'y arrivait pas. Elle ferma les yeux en instant et respira profondément. Le seul moyen pour qu'elle calme les idées qui s'entrechoquaient dans sa tête... Puis, elle rouvrit les yeux et ouvrit enfin la bouche. En espérant de tout cœur qu'Amanda n'aurait pas remarqué son trouble.

- Oui, je suis bien arrivée cette année...

Elle détestait mentir, et ne s'attarda donc pas sur le sujet en élaborant une idée sur le pourquoi de son arrivée. Elle préféra vanter une nouvelle fois Poudlard, peut-être cela la ferait penser à autre chose, et, par la même occasion, changer de sujet... Et oublier cette idée folle qui la hantait...

- Poudlard est vraiment magnifique. Malgré les nombreuses descriptions des livres, je n'aurais jamais imaginé qu'un lieu aussi beau puisse exister...


Un peu trop ? Maya espérait qu'Amanda n'était pas une de celle qui continuerait à poser des questions sur son arrivée, avides de détails... Parce qu'elle n'en avait vraiment pas à donner... Elle sourit à cette Amanda... Mais pas avec ce sourire habituel, ce sourire adorable... Non, un sourire un peu forcé, le regard rêveur, dirigé droit vers ses pensées... Elle ne retournerait à la réalité que quand Amanda reprendrait la parole. Après tout, tout le monde à le droit de rêver non ? Les chansons d'Amanda prouvait bien que la Poufsouffle aussi, avait des rêves, engloutis dans son esprit...
Elle attendit donc patiemment la réponse de la jeune fille, les pensées tournées sur le passé, le présent, et surtout l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Salvatore
●• Poufsouffle
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 14/03/2010
Age : 22
Localisation : Dans une bulle de savon
Humeur : Orion me fait chier !

Références du Ministère.
Votre Age: 16
Vos Relations:
Vos Sujets:

MessageSujet: Re: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   Lun 19 Avr - 10:13

Je ne pretais au départ qu'une oreille discrète à ce que me dit la fille. J'étais trop... moi, concentrée dans mon malheur. A vrai dire, cette fille me gênait quelque peu. J'aurais préféré qu'elle parte, me laissant seule. Et puis son sourire... Il était si bizarre, si étrange... Comme s'il était décalé. Comme moi. Oui, c'est sans doute pour cela que je ne l'avais pas congédié....
J'ai toujours eu l'impression d'être basée sur une fréquence différente de celle des autres... Or, quand je voyais cette fille, j'avais l'impression qu'elle était aussi basée sur une fréquence différente... Peut être la même que la mienne qui sait ?

En tout cas, j'avais compris qu'elle était contente d'être ici cette année... Elle parlait de belles descriptions du livre... Quel livre ?? Qu'est ce que cela veut dire ?? Mes soupons pour les nouveaux se réveillèrent instantement...

- De quel livre parles tu ? Lui demandais-je avec suspicion ?

Je suis sure qu'elle percu ma réserve mais mes soupçons... C'était moins sure... Peut être que j'étais bonne comédienne ou elle, mauvaise observatrice. Mais au lieu de divaguer, je me reconcentrais sur sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on a que l'amour... Et la solitude.... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» quand le cercle se décide à faire un kimbo...
» [Produits] Comment et quand avez-vous connu Bionicle ?
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FINITE INCANTATEM :: « SCOTLAND » :: █ Pré-Au-Lard :: La Cabane Hurlante-
Sauter vers: